Manon (abonnée Parasite™) a spammé ma boite mail avant hier avec ça:

« …

Je suis convaincue que le fait d'écrire tous les jours permet de fidéliser et créer la confiance, ce qui est l'idéal voir essentiel dans un processus d'achat et ce qui me "bloque" dans mon passage à l'action c'est que je n'ai pas "d'offre unique" à proposer derrière. Je m'explique, tu proposes exclusivement l'abonnement au parasite et c'est ce qui, à mon sens je devrais faire, le hic c'est que je n'ai pas de produit unique à proposer, à moins de proposer un abonnement vers un groupe de privilégiés auprès de qui j'offrirais des séances d'hypnose par exemple.

En effet, je suis Docteur en pharmacie Mais je suis surtout fan et spécialisée dans tout ce qui est "alternatif" et naturel comme les huiles essentielles, la micro nutrition, les fleurs de bach et je suis aussi hypnothérapeute. Alors écrire un mail tous les jours avec des conseils divers et variés je peux le faire mais là où ça bloque c'est pour amener vers quoi, à moins de créer ensuite différentes listes, une fleurs de bach, une hypnose.... bref je suis un peu confuse si tu as un conseil à me donner, je suis preneuse.

… »  

Le problème de l’offre unique revient souvent. Mais heureusement, on peut encore faire quelque chose à ce stade.

CONSACREZ-VOUS À UNE SEULE THÉMATIQUE AU DÉPART!

 Le problème serait différent si Manon n’avait de connaissances en rien du tout!

Le gros problème de Manon ici (et celui de beaucoup d’ailleurs) est qu’elle n’arrive pas à cibler réellement ce qu’elle veut faire.

Si elle en reste là et tente de lancer un site pour partager toutes ses passions, qu’est ce qui va se passer ?

Et bien Manon jouera à « Où est Charlie » avec son site parce qu’elle sera trop (mais vraiment trop) généralisée.

La parade, c’est d’ouvrir la trappe du grenier et y jeter la majorité des idées.

Pour garder la meilleure, 4 questions à se poser:

  • Est-ce que je vais savoir faire un mail par jour sur ce sujet ?
  • Est-ce que je peux créer plusieurs produits dessus qui vont se compléter (pour ne pas avoir à trouver de nouveaux clients à chaque fois) ?
  • Est-ce que j’en sais assez dans ce domaine pour qu’on me propose dans quelques mois de partager mes connaissances ailleurs (guest blogging, podcast, formation, etc…)?
  • Est-ce que le sujet me passionne à un point que je pourrais en vivre correctement jusqu’à la fin de mes jours ?
    Si vous savez répondre oui à ces 4 questions, vous pouvez vous lancer les yeux fermés parce que vous trouverez toujours en cours de route des idées de produit, de formation, etc…

C’est en avançant que les choses se font.

Aujourd’hui, vous êtes peut-être devant l’écran à vous demander quoi faire…

Si tel truc va fonctionner

Si tel prix est le bon…

Si les quelques abonnés que vous avez vont acheter…

Ça cogite sans cesse. Mais en agissant, vous allez voir vos erreurs, vous découvrirez d’autres choses et bien souvent, c’est un abonné sur votre liste qui vous donnera la meilleure idée.

De temps à autre, lancez des sondages.

Mais n’oubliez pas de vous consacrer à une seule thématique au départ pour vous faire connaitre.

Une fois que votre réputation ne sera plus à faire… vous pourrez parler d’autres choses et dévier comme je peux le faire en parlant aussi bien de référencement que de copywriting, en passant par la psychologie humaine et la programmation web.

Ce sont des sujets qui me passionne mais qui me ferait confiance au premier abord si j’annonçais avoir autant de connaissance ?

C’est pareil que dans les restaurants. Plus la carte est grande, plus vous avez de chances de repartir avec le sentiment de vous être fait avoir.

Je préfère 100 fois manger dans un resto qui affiche « Ici, seulement du bœuf » que dans celui qui mettra « Ici, on fait tout »

Combien de fois je dis à Lucie que les boulangers ont une carte à jouer sur les niches.

Sur Saint Omer, on a deux boutiques comme ça qui ne sont pas prêtes de tomber… le marchand de gauffres et la boutique où on ne trouve que des trucs à la meringue.

Ils peuvent rester là des décennies sans crainte.

Et si vous pouvez vous nichez, vous ne craindrez plus la concurrence non plus.

Faites juste le tri au départ et posez-vous sérieusement les questions ci-dessus.

Si vous faites dans la prestation de service, vous pourrez cueillir autant de client que vous voulez avec le template de mail du prochain Parasite™:

https://lebonwebmarketing.com/le-parasite.php