Je relisais dernièrement un ouvrage d’Eugene Schwartz, un des plus talentueux vendeur (par les mots) au monde. Il parle du titre de votre annonce.

L'objectif du titre de votre annonce.

 

Vous entendez sûrement souvent que le titre, c’est 80% de la vente ? Mais pourquoi ?

Parce qu’avant, les annonces étaient envoyées par la poste. Le titre devait à tout prix faire ouvrir l’enveloppe pour lire la lettre.

Si l’enveloppe n’était pas ouverte, la vente était loupée. Jetée à la poubelle d’ailleurs.

 

Voilà le véritable objectif de votre titre:

Faire lire la première ligne

Il ne doit pas vendre, il ne doit pas parler du produit. Inutile d’en dire le prix non plus. Même si vous avez un truc gratuit à envoyer, gardez ça pour la fin.

Regardez les magazines people.

Franchement ? Est-ce que le sein (sortant du maillot de bain) de je ne sais quelle star de cinéma va nourir les enfants demain? Payer le loyer ? La bouffe ?

Pourtant, on est tous friants des potins. C’est naturel chez l’être humain.

Alors quand vous lisez des titres tels que:

Ils se sont mit à rire quand je me suis assis au piano. Mais quand j’ai commencé à jouer…

Ou encore:

A 60 miles à l’heure, le seul bruit de cette nouvelle rolls royce vient du tic-tac de l’horloge électrique.

La seule chose que le rédacteur veut que nous fassions ensuite, c’est lire la suite. Ils savent susciter la curiosité comme savent le faire les magazines people.

C’est d’ailleurs dans les lecteurs de ces magazines que vous trouverez le vocabulaire adéquat à votre marché.

Si votre titre ne poussent pas à lire (sur une page web, sur un email ou même sur une enveloppe), vous avez déjà loupé la vente.

Vous trouverez toujours un détail surprenant dans votre produit. Ce détail pourrait être votre titre.

Le Parasite™ en est un bon exemple:

https://lebonwebmarketing.com/le-parasite.php

A vous de jouer.