Depuis quelques temps, il se passe un truc assez amusant avec le Parasite™.

  Lucie me disait de plus en plus souvent que certaines villes de nouveaux abonnés revenaient souvent:

"Tiens cette ville, ça me parle"

Je n’y ai pas trop prêté attention au départ jusqu’à ce que ça arrive sur Saint Omer, dans ma ville. 4 ou 5 abonnés je crois… que je ne connais pas personnellement.

Pas de pub géolocalisée, rien qui puisse vendre sur Saint Omer en particulier.

Mais quelques abonnés m’ont apporté un début de réponse assez amusant.

En fait, ils laissent le Parasite™ sur la table de salon ou à leur proximité pour pouvoir le feuilleter plus souvent et revenir sur des points précis.

Et quand des amis passent, parfois l’un d’eux … en attendant peut-être l’apéro, se met à lire le début du Parasite™. Simple curiosité…

… et parfois un nouvel abonnement quelques jours ou semaines plus tard. C’est comme ça que dans quelques villes, on a 5 ou 6 abonnés qui se connaissent entre eux.

 

Pourquoi je vous raconte ça ?

Parce que vous connaissez déjà la première crainte de tout acheteur: Vais-je en avoir pour mon argent ?

La règle, et vous l’avez sûrement déjà lu ailleurs, c’est de donner pour 10 fois le prix du produit.

Le Parasite™ ne fait que 47 euros … pour 3 mois. Si dans une foule, un type se mettait à crier que c’est cher, tout le monde se retournerait sur lui et se mettrait à le huer.

Qui n’a pas 15 euros par mois pour parfaire ses connaissances ?

Mais la crainte à laquelle on ne pense pas assez régulièrement, c’est le « Qu’en dira t-on ? »

Votre produit peut être le plus banal au monde, cette petite question taraudera toujours votre prospecté.

Je me la pose moi-même à chaque fois que j’achète un livre ancien tout déchiré pour 150 euros. Je vais encore me faire engueuler par Lucie ? ^^

Mais c’est un kiffe de voir mon beau père, cadre dans une grande entreprise, fouiner dans les premières pages de ces livres que je laisse tout le temps à porter de main.

Qui sait, peut-être qu’un jour, lui aussi commandera un Kardan!

Les gens n’aiment donc pas dépenser de l’argent pour rien… mais en plus, ils n’aiment pas non plus être critiqué pour ce qu’il viennent de dépenser.

Les deux objections sont assez facile à balayer.

Dans la première, il vous suffit d’ajuster votre prix et de l’argumenter correctement.

Dans la seconde, il suffit de trouver le plus souvent un angle pour dévier sur la jalousie des amis, collègues, voisins, quand votre prospects aura acheté.

J’ai deux ou 3 astuces la-dessus que je vous dévoilerai dans un prochain Parasite™:

https://lebonwebmarketing.com/le-parasite.php

Des astuces cachées dans des livres poussiéreux des années 50 😉