Quand vos prospects reçoivent un email, ils prennent la décision rapide (1 seconde ou 2) d’ouvrir ou de supprimer votre message. Cette décision est basée sur votre titre.

Comment écrire des titres qui font (immédiatement) ouvrir et lire vos emails?

 

Alors comment pouvez-vous faire – parmi les dizaines de mails qui arrivent dans la boite de vos lecteurs – pour les « forcer » à vous lire immédiatement ? Avec juste quelques mots.

Michael Masterson, un très bon copywriter Américain, a élaboré une formule toute simple pour ça. La formule des 4 U.

Je vous la décris:[emaillocker]

1. Urgent. L’urgence donne au lecteur une raison pour agir maintenant plutôt que demain ou jamais. Vous pouvez créer l’urgence dans vos sujets avec des éléments de temps.

Exemple: Empocher légalement ces 23 654 euros sur votre compte en banque en Mars 2017

C’est l’astuce la plus utilisée par les marketeurs qui font des offres limitées dans le temps. Une remise dans les 5 jours. Un compte prémium si vous vous abonnez dans les 24h, etc.

2. Unique. Un titre puissant dit quelque chose de nouveau. Et si ce n’est pas nouveau, c’est dit d’une façon tout à fait nouvelle.

Exemple: « Pourquoi les Hunza vivent jusqu’à 145 ans » aura plus de poids que « Secret pour rester jeune »

3. Ultra spécifique: Un des meilleurs du genre reste Mel Martin, copywriter resté dans l’ombre presque toute sa carrière. Son patron ne voulait pas révéler son identité tellement il était bon.

Mel a inventé ce qu’on appelle les « Fascinations ». Il savait attiser la curiosité de n’importe qui.

Exemple: « Ce que vous ne devez jamais manger dans un avion »

Utilisées dans vos puces promesses sur votre page de vente, vous ferez des dégâts considérables dans le porte-monnaie de la personne qui vous lira.

Je vous en donne un autre en live: « Le numéro du Parasite™ à ne pas prêter au voisin »

4. Utile. Votre titre doit faire appel à l’interêt personnel de votre lecteur. Pas le votre.

Exemple: « Cet arbre donne de l’ombre à votre maison en 1 an »

L’interêt ici pour le lecteur est d’économiser du temps. On sait que les arbres poussent très lentement. Sauf quelques uns comme le (je cherche cette annonce que j’adore) … Oui, le « Robinia ».

Quand vous rédigez un sujet pour votre email, demandez-vous si vous avez utilisé ces 4 U. Pour rester dans la formule, mettez-y une note de 1 à 4 par U.

1 = nul

4 = excellent

Vous aurez rarement des 3 et 4 pour chacun des éléments. Mais si vous n’en avez pas pour au moins 2, refaites votre sujet!

Prenons un exemple. Ce titre:

« Comment rester jeune »

-> Urgent. Le titre n’a rien d’urgent. On donne 1 (nul)

-> Unique. Hmmm… je suis certain que vous avez déjà vu ce titre dans votre vie. Ce qui veut dire que d’autres l’ont déjà écrit. On va noter 1.

-> Ultra spécifique. Pas le moins du monde. 1

-> Utile. Bon ok, on peut accordre que le fait de rester jeune soit plutôt génial pour 99% des êtes humains. On va mettre un 4.

Finalement, c’est CUIT! ça ne casse pas 4 pattes à un canard comme on dit par chez moi.

Alors qu’on peut très bien faire un peu de recherche et tomber sur un titre plus sympathique:

« 8 amandes d’abricot par jour permettent aux Hunza de vivre jusqu’à 145 ans… commencez aujourd’hui! »

-> Urgent ? on va dire 3… pour vivre longtemps, il faut s’y mettre très jeune… le « commencez aujourd’hui » rappelle à l’ordre.

-> Unique ? Je vais m’attribuer un 4 pour les 2 heures de recherche que je viens de faire sur le sujet. 🙂

-> Ultra spécifique. Quand-même hein! 3

->Utile. C’est certain… mais restons humble: 3

Voilà comment vous pouvez lancer des tsunamis dans les boites mail de vos lecteurs.[/emaillocker]

Allez, je suis joueur. J’en essaye un dernier:

Ces deux plugins WordPress permettent de gagner des positions sur Google en moins de 2 semaines.

Je vous laisse deviner où vous trouverez leur noms:
https://lebonwebmarketing.com/le-parasite.php

A vous de jouer

P.S. Ecrivez les 4U sur une fiche que vous accrocherez au dessus de votre bureau. C’est très bon pour la mémorisation 🙂