AMAZON a-t-elle perdue la raison ?

Le secret des remboursements «sans retour» de AMAZON

Je lisais avant hier l’article d’un type assez surpris par la réaction d’Amazon.

Il avait commandé un article.

Ça arrive en retard… et il doit aller récupérer son colis dans un point relais.

Un peu emmerdant pour lui mais il y va. Jusque là, ce n’est pas Amazon qui merde.

Seulement, il voit que le produit commandé ne correspond pas à ce qu’il souhaitait.

Il contacte Amazon.

Qui le rembourse sans demander le retour du produit.

Et là, il se dit qu’Amazon a perdu la raison en évitant le retour du produit, que ça doit être chiant à gérer dans la compta.

Et qu’il y aura des abus, etc, etc…

J’ai eu envie de répondre dans cet article: « Ben oui mon ptit père, tu fais du bizness, ou t’en fais pas! »

Si Amazon ne demande même pas le retour du produit, c’est pour une raison assez simple.

Gérer le retour demande du personnel. Et il faut revendre ou jeter le produit.

Perte de temps, perte de temps, perte de temps…

Alors ils se disent tout simplement: « Bon si un produit ne convient pas, 2% vont réclamer, les autres fermeront leur gueule… on vire les demande de retour produit »

Si si, c’est comme ça que ça se passe.

Au lieu de prévoir un retour, Amazon préfère se concentrer sur ses ventes… et c’est tout à fait normal!

Si demain vous commandez un produit qui ne convient pas… qu’Amazon vous rembourse sans que vous n’ayez à vous emmerder avec un renvoi du produit, où allez-vous commandez la prochaine fois ?

Ben je ne sais pas pour vous, mais je deviens accroc à Amazon avec cette politique marketing.

Imaginez Sarenza (Le numéro 1 du retour produit gratuit dans la godasse) qui propose ça.

Votre paire de bottine ne vous convient pas ? Ok on vous rembourse. Gardez-les, on s’en fout!

Ben toutes les femmes vont commander chez Sarenza… à coup sûr!

C’est quoi une paire de godasse à 40 euros quand on fait quelques milliers dans la journée ?

Rien du TOUT!

La seule barrière, c’est d’oser!

C’est comme le fait d’offrir un produit et de se le faire payer après satisfaction!

J’en connais très peu qui OSE! Mais ceux qui ont osé ont fait des fortunes.

Ben oui. Toujours la même psychologie humaine.

Si vous envoyez gratuitement votre produit à l’essai avec règlement dans 30 jours seulement, tout le monde va sauter dessus.

Alors il y aura bien un ou deux débiles pour éviter de payer.

Mais la grosse majorité réglera son dû par acquis de conscience… pour ne pas dire par fierté!

Après, ce n’est qu’une question de compta, mais les jeux sont faits et l’argent rentre plus rapidement que jamais!

Alors Amazon peut bien bouffer toute sa concurrence (même les petits commerces locaux).

C’est peut-être dommage mais c’est ça la vente.

Le meilleur gagne tout le temps.